Centre Georges Chevrier
UMR 7366 - CNRS-uB
Savoirs : normes et sensibilités
Territoires contemporains


LA REVUE
INDEX
NUMÉROS
ACTUALITÉS
VARIA
COMPTES RENDUS D'OUVRAGES

COMPTES RENDUS DE MANIFESTATIONS

POSITIONS DE THÈSES

Territoires contemporains, revue en ligne depuis 2008, prend la suite des livraisons publiées à partir de 1994. Créée par Serge Wolikow, cette publication est issue de l’Institut d’histoire contemporaine, équipe de recherche formée essentiellement d’historiens contemporanéistes, et qui a ensuite rejoint le Centre Georges Chevrier.

La revue a désormais l’ambition, dans une perspective pluridisciplinaire, d’accompagner les recherches placées sous le thème « sociétés et sensibilités » qui structure pour les années à venir le projet scientifique du Centre Georges Chevrier. Le Comité de rédaction s’appuie sur l’expertise et la capacité de proposition d’un Comité scientifique. Les « territoires » arpentés témoignent à la fois de la diversité des thématiques travaillées par les équipes de chercheurs et de la diversité des disciplines et des méthodologies représentées ; « contemporains », non pas dans un sens strictement présentiste, mais confiant dans la capacité des sciences humaines et sociales à se saisir d’objets, qui peuvent s’inscrire dans différentes temporalités, et qui font sens pour les communautés académiques.

Philippe Poirrier


2016 | septembre
Charles Ridel,
L'ivresse du soldat, 2016

Christophe Lucand (uBFC, Centre Georges Chevrier)
2016 | août
David Noble,
Le progrès sans le peuple. Ce que les nouvelles technologies font au travail, 2016

François Jarrige (uBFC, Centre Georges Chevrier)
Philippe Grosos (dir.),
Musique nationale. Philosophes et musiciens dans l'Europe du xixe siècle, 2016

Didier Francfort (Institut d'Histoire Culturelle Européenne)


DERNIER NUMÉRO

6 | 2016
Musique, Pouvoirs, Politiques

Sous la direction de Philippe Gonin et Philippe Poirrier

Cette livraison de Territoires contemporains est issue d’une journée d’études organisée le 23 octobre 2015 par le Centre Georges Chevrier et le Collège doctoral franco-allemand en SHS Dijon-Mayence. L’ambition était de réunir des chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs, dans une perspective résolument pluridisciplinaire. Les neufs contributions retenues pour cette publication relèvent d’un panel disciplinaire assez large : l’histoire de la musique, l’histoire culturelle, la géographie culturelle, la science politique, les sciences du langage ou encore les études culturelles. D’Homère à Souchon, l’amplitude chronologique ne pouvait guère être plus étendue, même si la très grande majorité des contributions portent sur la période contemporaine. Nous souhaitions aussi échapper au seul regard franco-français : la question de l’histoire comparée, des transferts et des circulations culturels est présente dans plusieurs contributions.



Première partie : Chanson et politique : rôles et enjeux

Seconde partie : Musique et institutions politiques : politique culturelle et engagement

Logo CGC Imprimer Credits Plan du site Contact Imprimer