n° 81 - janvier 2020

Sommaire

 

Rencontres scientifiques

 

Vient de paraître


Dernières publications collectives


Nos chercheurs publient

 

Valorisation

 

Publications électroniques du CGC

 

Appels à communications

 

Appels d'offres

 

Nominations - distinctions

 

Mouvement du personnel

 

 



Rencontres scientifiques

L’homme, en tant qu’animal social et politique (Aristote), est un être foncièrement relationnel. Certes, il s’associe naturellement aux autres, mais sa rencontre avec ses semblables le met dans une dimension de coopération et de concurrence. Cette confrontation vitale engendre parfois des situations de conflits, phénomène que l’on observe en tout temps et en tout lieu. Soulignons de prime abord qu’il existe plusieurs sortes de conflits et multiples manières de les résoudre. Le champ de la recherche consacré à la notion de conflits étant vaste, notre propos se focalisera sur les conflits sociopolitiques observés au sein des institutions démocratiques…
En savoir plus

Haut de page


 

 

Vient de paraître

 

Dernières publications collectives

L’histoire du patrimoine s’étend dans le temps et pose la question des liens entre le passé et le présent. Comment se sont mises en place des institutions qui ont permis d’établir des dispositifs de protection en faveur des biens du patrimoine ? Quel est leur rôle patrimonial ? Quelles sont les moyens mis en œuvre dans ce but ? Le mot « institution » désigne aussi bien l’action par laquelle on établit et on institue, que la chose instituée. Le patrimoine comprend l’ensemble des biens, immobiliers ou mobiliers, qui présentent un intérêt historique, artistique, archéologique, esthétique, scientifique ou technique, et s’entend également du patrimoine culturel immatériel (sonore, lié aux arts du spectacle ou numérique)…

Instituer le patrimoine : enjeux et limites, Revue TRANSVERSALES du Centre Georges Chevrier - 15 - mise en ligne le 26 novembre 2019 – ISSN : 2273-1806.
Consulter la publication en ligne


Joseph Déjacque (1821-1865), ouvrier-poète parisien exilé en Angleterre puis aux États-Unis, a inventé le mot « libertaire » dans une lettre-brûlot adressée à Proudhon. C’était en 1857, à La Nouvelle-Orléans. Il avait aiguisé sa plume d’activiste et de poète depuis 1847-1848 dans des écrits révolutionnaires publiés ici pour la première fois. Sa pensée est étudiée au fil des contributions pluridisciplinaires de ce volume dans toute son amplitude antiautoritaire, anticapitaliste, féministe et antiesclavagiste. L’ensemble met en lumière le souffle transatlantique, l’intensité visionnaire et les tensions vives d’un parcours biographique, politique, intellectuel et littéraire hors norme…

Thomas Bouchet et Patrick Samzun [dir.], Libertaire ! Essais sur l’écriture, la pensée et la vie de Joseph Déjacque (1821-1865), Les Cahiers de la MSHE n° 38, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2019 – ISBN : 978-2-84867-669-2 – ISSN : 2490-7545
En savoir plus


Les écrits et œuvres de Malévitch, le peintre du Carré noir sur fond blanc (le Quadrangle de 1915), ont une signification esthétique, philosophique, religieuse mais aussi politique.
Malévitch comprend très tôt que le communisme d’État ne veut pas rompre avec la « culture objectivo-pratique » qui va triompher avec le capitalisme et il l’accusera finalement d’être « le destructeur du repos, aspirant à soumettre chaque pensée et à l’anéantir ». Il s’agit donc, pour le peintre, de proposer une révolution sociale liée à une révolution de la forme, qui renversera le vieux monde utilitaire des objets (viechtch’).
Le présent ouvrage tente d’analyser pour la première fois la politique de Malévitch dans toutes ses dimensions, en prenant en compte ses écrits, sa pratique artistique (c’est-à-dire son processus de création, ses projets et ses œuvres), les photographies des expositions de ses travaux, les publications et documents d’archives relatifs à ses activités administratives…

Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin [dir.], La politique de Malévitch, Tusson, Du Lérot éditeur, 2019.
ISBN : 978-2-35548-140-6

En savoir plus


Haut de page

 


 

Nos chercheurs publient


L’Anthropocène, nouvelle période géologique, est caractérisé par l’impact de l’activité humaine sur le système terre. Il fait de l’humain une force géologique et fait se percuter la temporalité longue de la Terre et la temporalité de l’histoire humaine. L’entrée dans l’Anthropocène amène des questions existentielles sans précédent, dont celle de la fin possible de l’aventure humaine. Au-delà du doute portant sur l’amélioration de la qualité de la vie dans l’avenir, c’est sur l’existence même d’un avenir possible que porte l’incertitude contemporaine.
L’Anthropocène peut être investi comme un ré­vélateur de nos fondements éducatifs et permettre de penser autrement l’éducation. Bousculant des paradigmes éducatifs, un chantier de définition de ce qu’est éduquer à l’époque de l’Anthropocène est à entreprendre…

Nathanaël Wallenhorst, Jean-Philippe Pierron [dir.], Éduquer En Anthropocène, Lormont, Le Bord de l'eau, Collection « En Anthropocène », 2019 – ISBN : 978-2-35687-674-4 – ISSN: 2265-0156
En savoir plus



 Éthique, politique, religions est une revue semestrielle de l'Institut de recherches philosophiques de Lyon (université Lyon 3), centrée sur l'étude philosophique des sociétés contemporaines et de leur généalogie…

Jean-Philippe Pierron, Bernard Schumacher, Agata Zielinski [dir.], Levinas et le soin. Éthique, politique, religions 2019 – 1, n° 14, Paris, Classiques Garnier, 2019.
ISBN : 978-2-406-09898-0 – ISSN : 2265-0156.
En savoir plus


Haut de page

 



Appels à communications

 

Lors de ce colloque, il s’agira de penser la persistance de la manivelle mue par la force humaine, alors même que de nouvelles sources d’énergie viennent se superposer. Dans quelle mesure les manivelles ont-elles accompagné la mécanisation de la production hier comme aujourd’hui ? Comment ont-elles façonné l’industrialisation contemporaine ? Comme ces techniques à manivelle coexistent avec la grande industrie ? Dans quels espaces et sous quelles modalités cette cohabitation a t-elle lieu ?…
Limite de soumission des propositions : 1er mai 2020.
En savoir plus

Haut de page


 

 

Appels d'offres


La Fondation d’appui à la recherche de l’état de Rio de Janeiro (FAPERJ) en partenariat avec le Consulat général de France à Rio lance l’appel 2020 du programme de mobilité France-FAPERJ.
Le programme permet à 10 chercheurs d’institutions françaises (Programme de Chaires France-FAPERJ) de venir passer de 1 à 3 mois et à 5 doctorants inscrits en France (Programme de mobilité doctorale France-FAPERJ) de venir passer de 3 à 6 mois dans une institution de l’état de Rio de Janeiro.
Les candidats sélectionnés recevront une indemnisation mensuelle de 6 000 Reals (environ 1 500 €), permettant de couvrir les frais additionnels générés par le séjour. Les candidats devront établir leur programme de recherche en partenariat avec un chercheur de l’état de Rio de Janeiro…
Date limite : 31 janvier 2020.
Télécharger l'appel à projets

La Fondation pour la sauvegarde de l’art français récompense chaque année un docteur de l’université française pour l’importance et la qualité de ses travaux en histoire de l’art (architecture, arts et patrimoine relevant du domaine français, du haut Moyen Âge à la première moitié du XXe siècle). Ce prix scientifique vise à promouvoir les jeunes docteurs de l’université et à faciliter la diffusion des thèses à travers des publications de haute qualité éditoriale.
D’un montant total de 10 000 €, le Prix Lambert se décline en deux parties qui demeurent liées dans le cadre d’un projet éditorial : une récompense au chercheur et une aide à la publication de la thèse qui est versée à l’éditeur après la remise du manuscrit…
Date limite : 1er mars 2020.
En savoir plus

Chaque année, l'Association de la science régionale de langue française décerne le prix Philippe Aydalot, prix de la meilleure thèse francophone en science régionale.
Le prix récompense le travail de jeunes chercheurs sur les champs de l’économie, de la géographie, de l’aménagement, de la sociologie, de l’analyse spatiale, de l’urbanisme, de la gestion…
Date limite  : 7 février 2020.
En savoir plus


L’Institut français, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale de la création artistique, l’Institut national d’histoire de l’art et les Archives de la critique d’art s’associent pour promouvoir la critique d’art française portant sur la création artistique des années 1960 à nos jours et sa diffusion à l’international.
Cette aide à l’écriture et à la publication a pour objet de soutenir la production, la publication et la diffusion d’un article portant sur une actualité internationale dans le domaine de l’art contemporain. Elle comprend une aide financière d’un montant de 3 500 € permettant de couvrir les frais du lauréat pour un voyage et un séjour à l’étranger en vue de produire un essai critique.
L’article qui en sera issu, écrit en français, fera l’objet d’une publication bilingue (français/anglais) au sommaire du n° 55 de CRITIQUE D’ART (automne/hiver 2020)…
Date limite : 17 janvier 2020.
En savoir plus


Afin de favoriser et d'intensifier les relations entre les laboratoires français et ceux des pays d'Europe centrale et orientale, le MESRI lance l'appel d'offre du programme ACCES qui a pour objectif de cofinancer l'accueil de chercheurs des pays d'Europe centrale et orientale dans des séminaires, colloques ou congrès organisés en France…
Date limite : 26 janvier 2020.
En savoir plus

Afin de favoriser et d'intensifier les relations entre les laboratoires français et ceux des pays d'Europe centrale et orientale, le MESRI lance l'appel d'offre  du programme PARCECO qui a pour objectif de cofinancer la participation de conférenciers français à des séminaires ou Ecoles d'été organisés dans les pays d'Europe centrale et orientale…
Date limite pour candidater : 26 janvier 2020.
En savoir plus

Créé en 1988, le « Fonds Louis Dumont pour la recherche » offre chaque année une aide ponctuelle dévolue exclusivement à des projets d'enquête sur le terrain.
Le prix s'adresse à de jeunes chercheurs ethnologues et anthropologues, de niveaux master 2, doctorat et post-doctorat, sans condition de nationalité mais obligatoirement basés et inscrits en France.
Une formation préalable à l'anthropologie est ici requise.
Le soutien du Fonds concerne uniquement des projets d'anthropologie sociale, favorisant le recueil d'un matériel descriptif et l'ouverture d'une perspective monographique…
Date limite : 31 janvier 2020.
En savoir plus

Chaque année, le ministère de la Culture attribue des allocations de formation et de recherche, destinées à soutenir financièrement des travaux de recherche susceptibles d'intéresser les domaines suivants : archéologie, patrimoine bâti, patrimoine mobilier, Inventaire général du patrimoine culturel et monuments historiques, et d'aider les jeunes chercheurs dans leur action ou dans la connaissance de leur territoire.
Ces allocations ne sont pas accordées selon des critères sociaux : elles correspondent à un financement pour un travail de recherche, ouvert aux étudiants en master 1, master 2 et doctorat. Leur montant mensuel est de 915 € par mois et elles peuvent être attribuées pour une durée allant de 1 à 9 mois…
Date limite : 17 janvier 2020.
En savoir plus

l'International Scholarship Program (ISP) offre aux scientifiques du monde entier la possibilité de passer un à trois mois de recherche aux Musées d'État de Berlin.
Le programme soutient des projets directement liés aux diverses institutions et aux riches collections de la Staatliche Museen de Berlin. Les bourses, d'une durée pouvant aller jusqu'à trois mois, permettent aux chercheurs de travailler sur leurs projets individuels et d'établir des contacts professionnels au Staatliche Museen de Berlin. Le programme vise à renforcer la position de la Staatliche Museen de Berlin dans le réseau de recherche international et s'adresse donc spécifiquement aux universitaires qui ne résident pas en Allemagne. Les boursiers auront également la possibilité de participer à la vie académique et culturelle au Staatliche Museen de Berlin et à la Stiftung Preußischer Kulturbesitz…
Date limite : 31 janvier 2020.
En savoir plus

Cette école d’été qui se tiendra à l’École normale supérieure de Lyon (ENS Lyon) du 8 au 13 juin 2020, souhaite réunir une douzaine de doctorant(e)s, issu(e)s d’universités nord-américaines et françaises et dont les recherches portent sur le long XVIIIe siècle français (entre la fin du XVIIe et le début du XIXe siècle) pour une semaine de lectures et de discussions intensives animée par Déborah Cohen (Université de Rouen/GRHis), Meghan Roberts (Bowdoin College), Arnault Skornicki (Université de Paris Nanterre/ISP) et Anne Verjus (CNRS, ENS/Triangle)…
Date limite : 15 janvier 2020.
En savoir plus

Haut de page


 

Nominations - distinctions

Le Prix d'histoire de la vigne et du vin 2019 du Centre d’histoire de la vigne et du vin (CHVV) a été attribué à Christophe Lucand pour son ouvrage Comment la France a révolutionné le monde du vin La naissance des appellations d'origine.
Le Prix CHVV récompense des travaux récents (ouvrage, ensemble de contributions...) relatifs à l’histoire de la vigne, du vin et des vignerons en Bourgogne, au droit viti-vinicole ou sur l’histoire de ce droit, aux questions climatiques, géologiques, pédologiques, botaniques, techniques et œnologiques.

Haut de page

 

 

Mouvement du personnel


Le CGC accueille un nouveau membre : Lucile Girard, post-doctorante en sociologie.

Haut de page

 



La lettre du Centre Georges Chevrier - n° 81 - janvier 2020
Consultez les numéros précédents en cliquant ici

Vous souhaitez,
- vous abonner à La lettre du CGC, cliquez ici ;
- vous désabonner de La lettre du CGC, cliquez ici ;
- nous faire part de vos remarques, cliquez ici.

© Centre Georges Chevrier
Directeurs de la publication : Jean-Louis Tornatore et Vincent Chambarlhac
Secrétaire de rédaction : Lilian Vincendeau