n° 98 - octobre 2021

 

Sommaire

 

Rencontres scientifiques

 

Soutenances de thèses

 

Vient de paraître


Dernières publications collectives


Nos chercheurs publient


Valorisation

 

Publications électroniques du LIR3S

 

Appels d'offres

 



Rencontres scientifiques

 

Comment le patrimoine écrit permet-il une histoire et une transmission du spectacle vivant en Bourgogne ? Cette journée prend prétexte de l’exposition « L’aventure des Copiaus » à la Bibliothèque Gaspard Monge pour travailler cette question. S’appuyant sur le fonds Copeau des Archives Municipales de Beaune, les fonds patrimoniaux de la bibliothèque Gaspard Monge relatif au théâtre et la bibliothèque Copeau de la Maison Jacques Copeau à Pernand-Vergelesses, et au-delà sur les fonds des AD21, cette journée d’étude souhaite, au-delà de Copeau même, interroger la part de l’archive, du livre et des éphémères imprimés, dans la construction, la transmission, d’une histoire du théâtre en Bourgogne marquée par la présence de Jacques Copeau…
En savoir plus

 

La notion d’héritage a ceci de spécifique qu’elle désigne tout à la fois un mode de transmission par voie de succession (transmettre « en » héritage) et l’objet, matériel ou non, qui se trouve au cœur de cette transaction (transmettre « un » héritage). Qu’on l’appréhende au travers de l’une ou l’autre de ces acceptions, il représente un opérateur de continuité entre le passé et le présent (Gotman, 2006) au sein duquel se construisent et s’appréhendent les temps à venir. L’héritage porte en lui le poids de l’histoire collective mais aussi la somme de ce qui est acquis, appris et intériorisé par les individus et qui façonnent leurs manières d’agir, de penser et de sentir le monde. La notion demeure toutefois polysémique : culturel, social, patrimonial ou encore idéologique, l’héritage désigne un ensemble hétérogène d’objets, d’idées, de valeurs ou encore de concepts…
En savoir plus

 

On connaît un certain nombre des difficultés auxquelles se heurtent les artistes femmes : manque de visibilité institutionnelle et de soutien par le marché, subordination aux artistes hommes de l’entourage, marginalisation, cantonnement à des rôles techniques, absence ou retard de la reconnaissance, etc. Mais qu’en est-il de leur place dans les écoles d’art ? L’école peut-elle prendre le relais de l’institution et leur fournir une autre visibilité ? Alors que l’importance des professeurs semble majeure, qu’ils marquent par leur enseignement des générations de jeunes artistes, et bénéficient pour leur propre production de l’émulation du groupe, quelle place est réservée aux artistes femmes dans les écoles d’art ?…
En savoir plus

Cette journée d’étude ne vise pas seulement à rendre hommage à un chercheur généreux, discret, et prolixe, elle entend interroger les thèmes de recherche qui furent au cœur de sa réflexion, avec comme horizon de replacer ses écrits et ses apports dans les dynamiques historiographiques contemporaines.
Longtemps chargé de recherche au CNRS, chercheur à l’université de Nanterre puis au centre Georges Chevrier de l'université de Bourgogne, Jean-Claude Farcy a construit une œuvre majeure et discrète, croisant plusieurs champs historiographiques auxquels il a apporté des contributions notables.
D’abord ruraliste, il avait soutenu en 1985 une thèse d’État sur Les paysans beaucerons : de la fin de l’Ancien Régime au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il y explorait les enjeux du capitalisme agraire et le monde des ouvriers agricoles, des journaliers et domestiques…
En savoir plus

 

Depuis le début de l’année 2020, le virus de la COVID-19 a semé le trouble dans les habitudes de chacun.e. Confinement, fermetures administratives, télétravail, surcroît de charges professionnelles, en particulier pour les femmes en première ligne avec les métiers essentiels comme aide-soignante ou caissière. Sur le plan privé, la crise de la COVID-19 et les restrictions qu’elle a engendrées ont contribué à recentrer les relations physiques quotidiennes sur la famille nucléaire (couple et ses enfants), tandis que les relations avec les proches qui ne vivent pas sous le même toit ont pu être soit distendues, soit dématérialisées (« apéros zoom », etc.)…
En savoir plus

 

Ce séminaire ambitionne de croiser les acquis du pragmatisme avec les travaux relevant de l’intervention sociale au sens large. Il vise plus précisément à montrer à partir de recherches de terrain comment le pragmatisme peut être mobilisé pour observer, interroger et comprendre des situations concrètes d’intervention sociale.
En-deçà des approches structurelles et au-delà des approches individuelles, la démarche pragmatiste se veut à la fois méthode et théorie. Elle permet d’éclairer en actes la réalité de l’intervention sociale en train de se faire, et ce à plusieurs niveaux…
En savoir plus

Haut de page


 

Vient de paraître


Dernières publications collectives

La notion – le concept ? – des biens communs renaît à travers le monde. Face aux crises sociales, économiques et sanitaires, et en tant qu’alternative à la propriété privée, le concept des biens communs est de plus en plus intégré dans les horizons de sens des jeunes générations. Mais pour les sociologues urbains notamment, les biens communs existent depuis que les villes existent. Dès les premières villes – et les villes de l’Antiquité grecque ou romaine a fortiori –, se sont organisés d’un côté des espaces publics – autrement dit des espaces communs partagés et accessibles au(x) public(s) – et de l’autre des espaces privés – c’est-à-dire des espaces intimes appartenant à une ou des personne(s) qui en maîtrisent l’accès. Les espaces publics forment un réseau au cœur des villes…

Jean-Marc Stébé et Hervé Marchal [dir.], L’essor des biens communs. Une analyse pluridisciplinaire des communs, Territoires contemporains nouvelle série [en ligne], 7 septembre 2021, n° 15.
Consulter la publication en ligne


Les « Études transatlantiques », initialement centrées sur les relations diplomatiques, se sont ouvertes depuis deux ou trois décennies aux questions culturelles. Ce volume participe de cette ambition en scrutant les circulations musicales transatlantiques, essentiellement durant la seconde moitié du vingtième siècle, des Beatles au punk, alors même que les États-Unis s’imposent comme la principale puissance mondiale. Les dix-huit études de cas proposées, issues de traditions disciplinaires différentes, mais toutes sensibles à l’inscription historienne des processus étudiés, présentent plusieurs spécificités communes : la priorité accordée à l’analyse des musiques populaires (rock, pop, jazz, variétés, comédies musicales…), une attention soutenue au rôle des acteurs et l’intérêt pour les dispositifs culturels d’organisation et de médiation de toutes sortes…

Philippe Poirrier et Lucas Le Texier [dir.], Circulations musicales transatlantiques au XXe siècle. Des Beatles au hardcore punk, Dijon, EUD, 2021.
En savoir plus

 

Ce manuel d’initiations à la sociologie ne consiste ni à refaire une histoire des « grands » auteurs, ni à retracer et dérouler une histoire des idées. La première façon d’opérer comporte certaines limites, à commencer par celle de faire d’un penseur une sorte de héros isolé et mythifié. La seconde manière de faire s’intéresse moins à des êtres humains singuliers qu’à des systèmes, au risque de réduire l’épaisseur sociale et historique de la discipline à quelques idées vues comme flottant au-dessus de l’histoire. C’est pourquoi ce manuel propose de sensibiliser à la sociologie en partant de questions simples et directes que se posent beaucoup de nos contemporains, à commencer par celles relatives à la famille, l’identité, la culture, la déviance ou encore aux utopies, aux générations, au numérique et au genre…

Hervé Marchal [dir.], Initiations à la sociologie. Questions pour apprendre à devenir sociologue, Dijon, EUD, 2021.
En savoir plus


Haut de page


 

 

Nos chercheurs publient


Et si l’inconscient lui-même n’échappait pas à l’histoire ? En le situant au-delà du social, au-delà de l’histoire, Freud a laissé la psychanalyse prisonnière d’un postulat encombrant. Il a fait comme si la structure de la personnalité qu’il observait chez ses patients viennois à la fin du XIXe siècle touchait à l’homme éternel et non aux représentants d’une époque, d’une culture, d’un univers social particuliers. Nourri d’histoire des sensibilités, de sociologie psychologique et d’anthropologie critique, ce livre voudrait montrer en quoi notre vie psychique profonde est tout imprimée d’histoire…

Hervé Mazurel, L'inconscient ou l'oubli de l'histoire. Profondeurs, métamorphoses et révolutions de la vie affective, Paris, La Découverte, 2021.
En savoir plus

Présentation de l'ouvrage par l'auteur

On en parle dans les médias
France Culture - 01/09/21
La Vie - 16/09/21
Le Monde - 17/09/21
Libération - 01/10/21 [accès abonnés]
Télérama - 07/10/21 [accès abonnés]
L'Humanité - 09/10/21 [accès abonnés]

Haut de page


 

 

Appels d'offres


La Fondation de Wendel propose des aides à la recherche pour des étudiants de Master 2 ou pour des doctorants dans l’ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales. Les aides portent sur les projets concernant les techniques, les entreprises et plus généralement les sociétés industrielles à l’époque contemporaine.
Ces aides sont mises en œuvre par l’Académie François Bourdon.
Pour les étudiants de Master 2, l'aide est fixée à 1 500 € pour une année. Pour les étudiants en Doctorat, l'aide est fixée à 5 000 € par an, au maximum durant 3 ans……
Date limite  : 15 octobre 2021.
En savoir plus


Cette bourse est destinée aux chercheurs en histoire de l’art souhaitant mener une recherche originale sur l’histoire du marché de l’art en France entre 1939 et 1945. Les boursiers mèneront leur recherche à Paris dans le cadre des deux institutions, en séjournant six mois à l’Institut national d’histoire de l’art et six mois au Centre allemand d’histoire de l’art.
Le montant de la bourse s’élève à 1700 € par mois pendant 12 mois (janvier à décembre). Le lauréat sera accueilli alternativement pendant 6 mois à l’INHA et 6 mois au DFK PARIS, chaque institution prenant en charge 6 mois de bourse. …
Date limite  : 18 octobre 2021 avant minuit.
En savoir plus

Le Conseil départemental de l'Yonne propose, pour l'année 2021-2022, deux bourses de recherche, d'une valeur de 1 000 € chacune, destinées à des étudiants inscrits en master II ou en doctorat dont les travaux portent sur les fonds conservés aux archives départementales, qu'ils contribueront ainsi à mettre en valeur et à faire connaître.
Les bourses proposées s'adressent à des étudiants de toutes disciplines (historiens, historiens de l'art, géographes, etc.) inscrits en master II ou en doctorat , pour peu que leur recherche porte sur la documentation conservée aux archives départementales…
Date limite : 31 octobre 2021.
En savoir plus

Haut de page

 




La lettre du LIR3S - UMR 7366 CNRS-uBFC
Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche "Sociétés, Sensibilités, Soin"
n° 98 - octobre
2021

Consultez les numéros précédents en cliquant ici

Vous souhaitez,
- vous abonner à La lettre du LIR3S, cliquez ici ;
- vous désabonner de La lettre du LIR3S, cliquez ici ;
- nous faire part de vos remarques, cliquez ici.

© LIR3S
Directeurs de la publication : Vincent Chambarlhac et Jean-Louis Tornatore
Secrétaire de rédaction : Lilian Vincendeau