n° 80 - décembre 2019

Sommaire

 

Rencontres scientifiques

 

Soutenances de thèses

 

Vient de paraître


Dernières publications collectives


Nos chercheurs publient

 

Valorisation

 

Publications électroniques du CGC

 

Appels à contributions

 

Appels d'offres

 

Nominations - distinctions

 

Mouvement du personnel

 

 



Rencontres scientifiques

La vigne, le vin, ont au cours du XXe siècle étaient patrimonialisés. Cette patrimonialisation, liée au cadre juridique des Appellations d’Origines Contrôlées, touche l’ensemble des mondes du vin. Elle est, au moment où dans les années 1920 la folklorisation et le tourisme touchent les mondes viticoles, portée autant par la sphère des négociants des producteurs que par le jeu des associations, les musées municipaux, avant que ceux-ci ne mutent à la faveur du développement de l’ethnographie en France et du musée des Arts et traditions populaires…
En savoir plus

Les colloques évoquant un artiste pour un anniversaire de sa naissance ont souvent pour but de consacrer un artiste. Le but de celui présenté ici est plutôt d’étudier sa légende noire.
Avant même la disparition de Colbert, les critiques furent nombreuses, à la cour de Louis XIV comme à la ville, qui cherchèrent à mettre en difficulté l’autorité que Le Brun avait prise dans le domaine des arts. Antipathies personnelles ? Concurrence ? Vrais désaccords artistiques ? Cette rivalité se transforma en critique acerbe chez Roger de Piles autour de 1700…
En savoir plus

Haut de page


 

Vient de paraître

 

Dernières publications collectives

Du 27 février au 1er mars 1630, Dijon connaît une révolte urbaine qui entre dans les mémoires sous le nom de révolte du Lanturlu, du nom de la chanson reprise par les émeutiers. Au cours de ces quelques journées qui coïncident avec la fin du carnaval, le peuple – vignerons, artisans… – entend protester contre la tentative de la monarchie de transformer le régime fiscal de la Bourgogne en y introduisant des élections, ce qui remet en cause son statut de pays d’états. Tous ceux qui sont jugés sur le plan local complices de la réforme en cours – gens des comptes, financiers… – sont pris pour cibles et leurs hôtels pillés. Si les autorités urbaines parviennent à rétablir rapidement le calme, la protestation n’aura pas été inutile et contre l’obtention de sommes importantes, la monarchie renonce à ses projet …

Dominique Le Page [dir.], La révolte du Lanturlu (1630), Dijon, EUD, Annales de Bourgogne, tome 91, fascicule 3 et 4 , 2019 – ISBN : 978-2-36441-339-9 ; ISSN : 0003-3901.
En savoir plus

Les EUD vous invitent à une présentation de ce volume le mardi 26 novembre 2019 à 18 h 00, aux Archives municipales de Dijon (91, rue de la Liberté).

Haut de page


 

Nos chercheurs publient

 

2019 est l’année d’un double anniversaire : celui de la sortie d’Abbey Road et celui de la (presque) fin d’un groupe dont l’histoire, au fond, ne dure guère plus de huit années. En dehors de tout jugement esthétique ou musical, c’est cette fulgurance avec laquelle les Beatles sont parvenus au sommet qui rend leur aventure exceptionnelle. 
Si cet essai se focalise in fine sur Abbey Road, ce n’est en réalité qu’un prétexte pour revenir sur ce phénomène Beatles : de la délirante beatlemania des débuts au groupe plus mûr qui, au mitan des sixties, se consacre exclusivement à la création musicale en studio. Expérimentant sans cesse, ils livrent alors une poignée d’albums qui, après avoir dans leurs premières années bouleversé le paysage de la musique populaire, vont changer la manière même de concevoir des œuvres pop-rock…

Philippe Gonin, The Beatles 1969. De l'autre côté de la rue…, Dijon, EUD, Collection « Essais », 2019.
ISBN : 978-2-36441-335-1 – ISSN : 2491-0570
En savoir plus



Comment une ville pourrait-elle être conviviale (voire convivialiste) à l’heure de l’économie globalisée, débridée et financiarisée qui trouve dans les métropoles hyperconnectées le terrain par excellence propice à son développement ? Comment dépasser les visions technocratiques qui, en réduisant les problèmes urbains à des questions utilitaires et fonctionnelles, aboutissent à la déshumanisation des villes et à la perte de ce qui a fait leur grandeur et leur charme ? Comment éviter la ségrégation sociale généralisée entre les hyper-riches, les moins riches, les classes moyennes, les pauvres et les miséreux ? Comment, sans irénisme, réintroduire la nature en ville et y instituer un « commun urbain » ? Quelle place redonner à l’idéal démocratique à toutes les échelles de la vie urbaine ?…

Alain Caillé, Philippe Chanial, Anne-Marie Fixot, Hervé Marchal [dir.], La possibilité d'une ville conviviale, Revue du MAUSS, n° 54, 2019, Paris, La Découverte – ISBN : 978-2-34805-480-8.
En savoir plus



Comment les sociétés font-elles face aux héritages de violences de masse ? Comment les démocraties condamnent-elles les agissements des régimes autoritaires qui les ont précédées ? Quelles mémoires collectives construisent-elles ?Cet ouvrage adopte une perspective globale pour répondre à ces questions, en s’intéressant à l’Europe et à l’Amérique latine du XXe siècle. Il montre la progressive émergence et la diffusion de modèles politiques axés sur la condamnation des passés autoritaires. Richement illustré et interactif, il propose de nombreux outils d’exploration : cartes, chronologie, parcours thématiques, liens web vers des archives vidéo en partenariat avec l’INA…

Sophie Baby, Laure Neumayer et Frédéric Zalewski [dir.], Condamner le passé ? Mémoires de passés autoritaires en Europe et en Amérique latine, Nanterre, Presses Universitaires de Nanterre, 2019.
Télécharger gratuitement le livre numérique


Dans notre lettre 76 de juin/juillet 2019, nous vous présentions l'ouvrage de Christophe Lucand, Le vin et la guerre. Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français.

Cette publication est désormais disponible en versions étrangères :
‣ en anglais : Hitler's Vineyards: How the French Winemakers Collaborated with the Naziset, Barnsley, Pen and Sword Military, 2019 – ISBN : 978-1-52-675071-6.
En savoir plus
‣ en japonais  : ワインと戦争 ナチのワイン略奪作戦, Hosei University Press, 2019.
ISBN : 978-4-58-836608-6.
En savoir plus


Haut de page

 



Appels à contributions

 

Ce numéro de la revue Populations vulnérables souhaite interroger les trajectoires résidentielles associées aux parcours de vie et les événements qui viennent les infléchir, voire les déstabiliser. Elles peuvent porter sur l’ensemble des parcours de vie ou l’une de ces étapes (jeunesse, âge adulte, vieillesse) et s’attacher plus spécifiquement à certaines populations vulnérables prises sous une définition extensive (vulnérabilité économique, sociale ou en termes de santé). Les propositions viseront à analyser la nature, l’intensité, mais aussi le calendrier de ces mobilités, si possible en regard de celles des populations « moins » vulnérables. Les approches (quantitatives ou qualitatives) analysant les interactions entre les différentes trajectoires sont les bienvenues mais pas seulement…
Limite de soumission des propositions : 20 décembre 2019.
En savoir plus

Haut de page


 

 

Appels d'offres


Le Prix Nicole, créé à l'initiative de la Société de l'Histoire de l'Art français, récompense chaque année l'auteur d'une thèse de doctorat portant sur l'art français du XVIe, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l'architecture ou aux arts décoratifs. Il est décerné sous l'égide du Comité français d'histoire de l'art. Ne peuvent concourir que les candidats n’ayant pas à l’heure actuelle de situation professionnelle permanente…
Date limite : 18 décembre 2019.
En savoir plus

Le Prix d’histoire François Bourdon « Techniques, entreprises et société industrielle » décerné par l’Académie François Bourdon et la Fondation Arts et Métiers concerne l'ensemble des champs disciplinaires des Sciences Humaines et Sociales. Il est divisé en deux catégories : la première, dotée d’un prix unique de 2 000 €, couronne un ouvrage, le manuscrit d’une HDR ou une thèse ; la seconde catégorie spéciale « Jeunes chercheurs », avec son prix unique de 1 000 €, récompense un mémoire…
Date limite  : 31 janvier 2020.
En savoir plus


Noria lance un appel à candidature pour financer des terrains de recherche pour les jeunes chercheurs dont les thématiques sont en lien avec celles de Noria : systèmes politiques, phénomènes de violence et conflits armés, politique étrangère et migrations :
- 2 bourses de 1 500 € pour les terrains hors Europe/Méditerranée (Afrique subsaharienne, Amériques, Asie, et Océanie) ;
- 2 bourses de 1 000 € pour les terrains toutes zones géographiques.
Les bourses prendront la forme de remboursement sur présentation des originaux de factures de frais de transport, visa et/ou logement pour un terrain de recherche à l’international. Chaque boursier s’engage également à publier un article sur le site de Noria à l’issue du séjour de terrain, et à présenter son travail lors de table-rondes. Les lauréats pourront bénéficier de l’aide de des équipes de Noria pour la rédaction, ainsi que d’un cartographe pour illustrer leur publication par une carte…
Date limite : 15 décembre 2019.
En savoir plus


Pour contribuer au développement des études dans son champ d’activité, la Société Mabillon institue des bourses de recherche en faveur de jeunes chercheurs de toutes nationalités.
Ces bourses, d’un montant de 500 à 1 000 €, sont destinées à apporter une aide financière à des recherches dans les archives et bibliothèques, notamment pour la préparation d’articles. Les bourses sont attribuées à des chercheurs préparant le doctorat ou titulaires de celui-ci depuis moins de quatre ans à la date de candidature.
Exceptionnellement, pourront aussi être retenus des candidats n’entrant pas dans ces catégories…
Date limite : 31 janvier 2020.
En savoir plus

Le Prix d’étude des mondes contemporains récompense de jeunes chercheurs et chercheuses en sciences humaines et sociales de toutes disciplines.
Il est constitué de deux prix et d’une bourse d’aide à la recherche :
- un prix de 1 000 € récompensant un mémoire de master 2 contribuant à la connaissance des figures et des événements qui ont marqué l’Hôtel de Brienne ou qui permettent plus largement d’éclairer l’histoire de notre politique de défense ou de la décision dans le domaine des affaires étrangères ;
- un prix de 1 000 € récompensant un mémoire de master 2 consacré à un sujet entrant dans un des axes prioritaires de La contemporaine (Première et Seconde Guerres mondiales et autres conflits armés du XXe et du XXIe siècles, empires et décolonisation, migrations et exils, mobilisations citoyennes, droits de l’Homme) et valorisant ses collections ;
- une bourse d’aide à la recherche de 3 000 € pour un.e étudiant.e en master ou en doctorat travaillant sur une ou plusieurs des thématiques concernées par les deux prix…
Date limite pour candidater : 16 décembre 2019.
En savoir plus

Haut de page


 

Nominations - distinctions

Le Prix Nicole 2019 a été attribué à Damien Bril pour sa thèse Anne d’Autriche en ses images. Légitimation du pouvoir féminin et culture visuelle de la majesté dans la France du XVIIe siècle, soutenue en décembre 2018 à l’Université de Bourgogne, sous la direction d'Olivier Bonfait.

Haut de page

 

 

Mouvement du personnel


Le CGC accueille un nouveau membre : Rémi Beau, docteur en philosophie, post-doctorant du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020.
Son projet de recherche porte sur « Projet de recherche FORTES porté par le campus de la transition », sous la responsabilité scientifique de Jean-Philippe Pierron (CGC, UMR 7366 CNRS-uB) et Cécile Renouard (Centre Sèvres).


Haut de page

 



La lettre du Centre Georges Chevrier - n° 80 - décembre 2019
Consultez les numéros précédents en cliquant ici


Vous souhaitez,
- vous abonner à La lettre du CGC, cliquez ici ;
- vous désabonner de La lettre du CGC, cliquez ici ;
- nous faire part de vos remarques, cliquez ici.

© Centre Georges Chevrier
Directeurs de la publication : Jean-Louis Tornatore et Vincent Chambarlhac
Secrétaire de rédaction : Lilian Vincendeau