n° 94 - avril 2021

 

Sommaire

 

Rencontres scientifiques

 Jusqu'à nouvel ordre, les manifestions du LIR3S se dérouleront en présentiel et en distanciel via Teams [sauf indication contraire].
Nous vous invitons à consulter régulièrement le site web du LIR3S pour prendre connaissance de toute modification de déroulement de manifestation.

 

Vient de paraître


Dernières publications collectives


Nos chercheurs publient


Valorisation

 

Appels d'offres

 

 



Rencontres scientifiques

 

Séance avec Sonja Kellenberger (IRTESS).
Partir de l’expérience au centre des problèmes publics et de l’activité collective d’enquête, de discussion et d’expérimentation qui les constituent, offre un vocabulaire, des outils d’enquête et des perspectives qui permettent d’explorer différemment les enjeux contemporains de l’intervention sociale. Elle permet de nous confronter aux situations entre « assisté » et celui qui « assiste » dans une perspective de réciprocité, de cours d’action et d’agir en public. D’un point de vue empirique et en menant des enquêtes pragmatistes, ces outils nous permettent aujourd’hui de mesurer des changements substantiels en cours dans les mondes de l’intervention sociale…
En savoir plus

Les Copiaus, une troupe de jeunes comédiens formée sous la houlette de Jacques Copeau, rayonnèrent en Bourgogne et dans plusieurs pays européens de 1925 à 1929. L’originalité de la troupe tenait tout autant à son jeu, marqué par les conceptions du patron du Théâtre du Vieux-Colombier, qu’aux lieux où elle se produisait, salles d’auberges, parcs, fêtes viticoles des villages ou des villes, rencontrant le public là où la critique théâtrale pensait qu’il n’en existait pas.
Les Copiaus sont considérés comme un jalon de la décentralisation théâtrale rurale, préfigurant le Théâtre de Bourgogne à venir plus d’un quart de siècle plus tard. Itinérante, nomade, la troupe avait trouvé abri à Pernand-Vergelesses, autour de la maison de Jacques Copeau…
En savoir plus

Haut de page


 

Vient de paraître


Dernières publications collectives

La question des « communs » est de plus en plus au cœur des projets de recherche, des politiques publiques, des discours politiques, des projets citoyens, des mouvements sociaux, des contestations collectives… et selon des perspectives, cette livraison en témoigne, qui ne sont certes pas convergentes. Si les travaux d’Elinor Ostrom ont joué un rôle crucial pour construire un courant de recherche dans ce domaine, la thématique des communs a acquis ces dernières années une importance majeure, ce que montre la diversité des sciences humaines qu’elle intéresse – à l’instar des coordonnatrices et du coordinateur de ce numéro, respectivement économiste, juriste et anthropologue…

Francesca Cominelli, Marie Cornu et Jean-Louis Tornatore [dir.], Patrimoine et commun(s) /Heritages and common(s), Revue In Situ. Au regard des sciences sociales [en ligne],  | 2021, mis en ligne le 18 mars 2021.
Consulter la publication en ligne


Haut de page


 

 

Nos chercheurs publient


Les six lettres d’utopie nous sont assez familières. Pourtant, il est difficile de déterminer quelle place le mot tient dans nos vies. Il paraît à la fois proche et lointain. Il est déroutant en lui-même car si en grec « topos » signifie « lieu », le « u » initial peut être l’équivalent d’un « ou » et l’utopie serait alors le non-lieu (le lieu de nulle part), ou bien l’équivalent d’un « eu » et l’utopie serait alors le bon lieu (le lieu du bonheur). Il déroute aussi parce qu’il est environné d’une petite nébuleuse de mots dérivés, de qualificatifs, d’expressions apparentées. Utopie, mais aussi utopiste ou utopique. Utopie, pure utopie, belle utopie, folle utopie. Ceci est une utopie, cela n’est pas une utopie ou n’est qu’une utopie. Il y a aussi anti-utopie ou contre-utopie (mais quel lien entre ces deux-là ?), qui peuvent aussi accompagner utopie, ou s’y confronter, ou s’y substituer…

Thomas Bouchet, Utopie, Paris, Anamosa, coll. « Le mot est faible », 2021.
En savoir plus


Haut de page


 

Appels d'offres


Ce prix récompense une thèse consacrée à la construction européenne, dans les disciplines des sciences humaines et sociales, ou dans le domaine de la sécurité et de la défense, et développant une problématique originale, y compris dans le domaine des relations franco-allemandes et de la coopération transfrontalière.
La thèse doit avoir été soutenue au cours de l’année civile 2019 ou 2020.
Doté de 2 500 € ce prix sera remis à Strasbourg au cours d’une cérémonie en marge de la session parlementaire de septembre 2021…
Date limite  : 30 avril 2021.
En savoir plus


Le CIERA propose, avec le concours du DAAD et du MESRI, des aides à la mobilité pour effectuer un séjour de recherche (niveau master, thèse et post-doctorat) ou un stage (niveau master) dans le domaine des sciences humaines et sociales. Ces aides sont destinées à favoriser la mobilité d’étudiants et jeunes chercheurs vers l’Allemagne et les autres pays de langue allemande (Autriche, Suisse)
Date limite : 30 avril 2021.
En savoir plus

Les bourses de recherche de la Fondation Mustela contribuent au financement de recherches au niveau doctoral ou post-doctoral et couvrent un vaste champ de recherches : psychologie, sociologie, sciences humaines cliniques, psychiatrie appliquée à la périnatalité, à la parentalité et à l’enfant.
Le montant total des bourses attribué est de 12 000 € (répartie en plusieurs bourses de 3 000 à 6 000 €)…
Date limite : 4 juin 20201
En savoir plus

Le prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs distingue des thèses de doctorat pour leur qualité, leur originalité et leur apport essentiel aux politiques culturelles du ministère de la Culture.
Il a pour objectif d’encourager les chercheurs dans leurs travaux portant sur tous les champs des politiques culturelles et des institutions qui les mènent. En retour, ces travaux, par leur publication, seront portés à la connaissance de la société et éclaireront les décisions publiques. Quels que soient les disciplines et les champs culturels : patrimoines, création, médias et industries culturelles, ou encore langues de France, les recherches porteront plus largement sur tous les aspects de ces politiques publiques : institutions, professions, socio-économie de la culture…
Date limite : 31 mai 2021.
En savoir plus

Le prix Jean Carbonnier récompense des travaux portant sur le droit ou la justice, quelle que soit la discipline des sciences humaines et sociales concernée. Rédigés en français, publiés ou non, ils doivent constituer pour leur auteur, français ou étranger, l’une de ses premières recherches ou l’un de ses premiers travaux. Ils doivent avoir été achevés, et soutenus s’il s’agit d’une thèse, entre le 1er septembre 2019 et le 31 décembre 2020.
Une subvention de 5 000 € est attribuée au lauréat…
Date limite  : 10 avril 2021.
En savoir plus


Ce prix a pour objectif de récompenser tous les deux ans un.e étudiant.e français.e afin de poursuivre des recherches scientifiques sur la culture, l’histoire, la politique et/ou la langue néerlandaises aux Pays-Bas. La dotation de ce prix d’excellence est de 15.000 €. La remise officielle a lieu à la résidence des Pays-Bas en France. Sont éligibles des étudiant.es et jeunes diplômé.es français.es en histoire, histoire de l’art, lettres, langue et culture, sciences politiques, sociologie, anthropologie, philosophie, droit, économie, journalisme, géographie, urbanisme, architecture, arts, psychologie et éducation.…
Date limite : 18 avril 2021.
En savoir plus

Le Comité d’histoire de la Sécurité sociale récompense chaque année des thèses et des travaux du niveau master, se rapportant à l’histoire de la protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus), y compris dans sa dimension internationale, de l’Ancien Régime à nos jours.
En 2021, quatre prix pourront être décernés :
- deux prix pour des thèses d’un montant de 4 500 € ;
- deux prix pour des mémoires de master de 2 500 €…
Date limite : 20 mai 2021.
En savoir plus


Le Prix de thèse des Collectivités territoriales a pour objet de récompenser les meilleures thèses de doctorat soutenues dans les diverses disciplines des sciences de l’homme et de la société, en France ou dans un autre pays européen, et rédigées en langue française, sur l’administration, les institutions, les politiques et plus généralement l’action publique territoriale, notamment dans une perspective comparative.
Les prix décernés en 2021 récompensent des thèses de doctorat soutenues entre le 1er mai 2020 et le 1er avril 2021…
Date limite : 6 avril 2021.
En savoir plus

Mener à bien des travaux s’inscrivant dans une recherche globale sur l’esthétique de l’image mouvante, après la révolution numérique mais dans la continuité de certains problèmes classiques.
Les trois axes de recherche distingués, autour des intitulés Le pixelLe détail et Le présent, sont donnés à titre indicatif. Les travaux projetés par les candidats pourront s’y rattacher ou relever de propositions différentes, pourvu qu’elles s’inscrivent dans la perspective d’ensemble du projet : une réflexion actuelle sur l’esthétique du film et des images en mouvement. Il pourra s’agir de travaux spéculatifs et théoriques, ou historiques, et ils pourront comporter éventuellement une partie de réalisation pratique (sous forme de film, d’installation, de site web, d’essai vidéo, de projet d’exposition, etc.)
Deux bourses post-doctorales d’une année sont mises au concours pour l’année universitaire 2021-2022…
Date limite : 31 mai 2021.
En savoir plus

La Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU) ouvre, pour sa 11e session, un concours de thèses qui s'adresse aux jeunes docteur.e.s en histoire urbaine. Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l'art...) concernés.
Le lauréat du concours sera récompensé par une somme de 2 000 €…
Date limite : 18 juin 2021.
En savoir plus

Haut de page



 



La lettre du LIR3S - UMR 7366 CNRS-uBFC
Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche "Sociétés, Sensibilités, Soin"

n° 94 - avril 2021

Consultez les numéros précédents en cliquant ici

Vous souhaitez,
- vous abonner à La lettre du LIR3S, cliquez ici ;
- vous désabonner de La lettre du LIR3S, cliquez ici ;
- nous faire part de vos remarques, cliquez ici.

© LIR3S
Directeurs de la publication : Vincent Chambarlhac et Jean-Louis Tornatore
Secrétaire de rédaction : Lilian Vincendeau