7-8 décembre 2017- Salle 319, 3e étage du bâtiment droit
(accès/informations pratiques ici)

Journées d'études : Le colossal en Europe à l’époque moderne. Enjeux et pratiques

Organisateurs : Olivier Bonfait, Sébastien Bontemps (CGC UMR CNRS uB 7366) et Anne Lepoittevin (Centre André Chastel, UMR 8150, Université Paris-Sorbonne)

 

La notion antique de Kolossos a connu une importante fortune dans l’Europe moderne. Elle ressurgit avec les très grands formats de l’Antiquité, mis à jour ou imaginés à la Renaissance. Très vite, elle stimule également la création d’œuvres de grandes dimensions, d’un nouvel ordre en architecture comme de nouvelles échelles dans l’espace urbain. Cet engouement tient autant de la prouesse artistique que de la fonction donnée aux œuvres. L’historiographie a souvent associé les dimensions des œuvres à des caractéristiques stylistiques (le palladianisme, le baroque) ainsi qu’aux stratégies d’intimidation et de distinction adoptées par les grands commanditaires, même si les jeux d’échelle font actuellement l’objet d’un renouvellement des études.
En partant des textes théoriques, des contraintes techniques et des enjeux de la réception, ce colloque s'interroge sur la notion du colossal comme prouesse technique, comme expérience visuelle et sensorielle, ainsi que comme enjeu politique. Dépassant les frontières entre les différents arts, entre les approches formelles et les approches techniques, il considère le colossal dans sa dimension imaginaire, politique, mais aussi dans sa mise en œuvre et dans ses réceptions.


 

Programme

 

Jeudi 7 décembre

 

13 h 45 – Accueil des participants

 

14 h 00 – Ouverture : Olivier Bonfait, Sébastien Bontemps et Anne Lepoittevin


    – Statues colossales : le rapport à l’antique –

    Président de séance : Olivier Bonfait (Professeur, Université de Bourgogne)

  • 14 h 15 : Anne Lepoittevin (Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne),
    Rêver le colosse au XVe siècle : Alberti

  • 14 h 45 : Emmanuel Lamouche (Maître de conférences, Université de Nantes),
    Les colosses de la Rome moderne


15 h 15 – Discussion


    – Les arts et le colossal à l’époque moderne –

    Président de séance : Philippe salvadori (Maître de conférences, Université de Bourgogne)


  • 16 h 00 : Olivier Bonfait,
    Le colossal du tableau de chevalet : le grand format

  • 16 h 30 : Geneviève Bresc (Directrice honoraire du département des sculptures
    du musée du Louvre),
    Un travail de Titan : fondre les statues colossales en bronze sous Louis XIV


  • 17 h 00 : Sarah Grandin (Doctorante, Harvard University),
    Mesurer la « grandeur démesurée » sous Louis XIV

  • 17 h 30 : Etienne Jollet (Professeur, Université Paris Panthéon-Sorbonne),
    La nature colossale : la figure de Dinocrate en France aux XVIIe et XVIIIe siècles


 

 

Vendredi 8 décembre

 

9 h 00 – Accueil des participants

    – La ville et le colossal –


    Présidente de séance : Anne Lepoittevin

  • 9 h 15 : Sébastien Bontemps (Post-doctorant, Université de Bourgogne),
    « Architectures (urbaines) de papier » : mesurer le regard du graveur Israël Silvestre sur Paris au XVIIe siècle

  • 9 h 45 : Bastien Coulon (Doctorant, Université Paris Panthéon-Sorbonne),
    Le colossal au service de l’allégorie : le projet de monument à la gloire de Louis XVI
    et de la France par Lubersac de Livron en 1775


10 h 15 – Discussion

 

    Président de séance : Sébastien Bontemps

  • 11 h 00 : Christophe Niedziocha (Conservateur du patrimoine, Centre des monuments nationaux),
    L’expérience du colossal : le chantier de l’église Sainte-Geneviève/Panthéon

  • 11 h 30 : Saskia Wallig (Doctorante, Université Paris Panthéon-Sorbonne),
    Le colossal dans les projets d’architecture révolutionnaire : « un souci de la grandeur
    et un oubli de la réalité » ?


12 h 00 – Discussion



      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil