Jeunes vulnérables
Incidences sur les parcours d’entrée dans la vie adulte

Sous la direction de Yaëlle Amsellem-Mainguy et Philippe Cordazzo

Revue Populations vulnérables, n° 4.

Dijon, Centre Georges Chevrier, 2018
ISBN : 978-2-918173-23-6 ; ISSN : 2269-0182

Nombre de travaux en sociologie, démographie, ou encore économie se sont attachés à décrire et analyser les inégalités générationnelles, et il n’est plus aujourd’hui à démontrer la dimension cumulative de ces inégalités : origine sociale, ethno-raciale, sexe, diplôme, territoire, mais aussi espace de vie. Afin de mieux comprendre ce qui est sous-jacent à la notion de « jeunes vulnérables », les cinq articles qui composent ce numéro abordent le phénomène dans une optique longitudinale à partir d’un panel de parcours des plus originaux. Enfants d’immigrés, issus de la protection de l’enfance, incarcérés, bénéficiaires du RSA, ou sortants de l’enseignement supérieur, tous traversent une période de leur vie de jeunes adultes associée à une vulnérabilité liée à leur statut et/ou leur parcours. Ainsi, si les recherches récentes présentées dans ce dossier s’intéressent notamment à des populations dont le statut social renvoie à une notion de « vulnérabilité » (excepté pour les sortants du supérieur), l’ensemble des contributions met en évidence que tous les parcours peuvent être marqués par des situations de vulnérabilités.

Complément

 

Commander l'ouvrage

 

Imprimer Credits Plan du site Contact Imprimer

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Credits Plug-ins