Léon Rosenthal 1870-1932. Militant, critique et historien d’art
sous la direction de Vincent Chambarlhac, Thierry Hohl et Bertrand Tillier

Paris, éd. Hermann, 2013, 358 p.

 

De Léon Rosenthal (1870-1932), les historiens de l’art ne lisent aujourd’hui guère que son livre maître Du romantisme au réalisme, essai sur l’évolution de la peinture en France de 1830 à 1848 (1914), qui demeure un jalon dans l’historiographie de l’art du xixe siècle. Synthèse savante et inégalée sur la peinture sous la monarchie de Juillet, l’ouvrage reste une source d’une grande érudition et apparaît comme l’une des premières tentatives signifi- catives d’élaboration d’une histoire sociale de l’art. L’ouvrage prolongeait La Peinture romantique, essai sur l’évolution de la peinture française de 1815 à 1830 (1900), portant sur la Restauration, qu’il a même éclipsé et dont ne subsiste plus que sa vague réputation de compter parmi les premières thèses d’histoire de l’art soutenues en Sorbonne, sous la direction d’Henry Lemonnier. […]

 

Table des matières

 

  • Introduction - Vincent Chambarlhac, Thierry Hohl et Bertrand Tillier

 

Première partie - Parcours & réseaux

  • Léon Rosenthal dans le journal de Gabrielle Bernheim - Claude Bremond
  • Un normalien ordinaire - Gilles Candar
  • Le citoyen Rosenthal, quatrième adjoint (Dijon, 1904-1908) - Jacqueline Lalouette
  • « Je repique à la politique » - Thierry Hohl
  • Rosenthal et l’union urbaniste : propagande et éducation - Catherine Bruant
  • Rosenthal et les frères Reinach - Hervé Duchêne
  • Un intellectuel juif socialiste chez Calixte. Rosenthal et la bourgeoisie lyonnaise - Gérard Bruyère

 

Deuxième partie - Défenses

  • Rosenthal et l’art social - Catherine Méneux
  • Positions du critique d’art - Bertrand Tillier
  • « L ’estampe est une œuvre d’art » : Rosenthal, historien de la gravure  - Philippe Kaenel
  • L’objet « embelli » pour tous : le concours de l’art décoratif et industriel à la construction d’une harmonie sociale - Rossella Froissart
  • Rosenthal et la « crise de l’architecture » - Laurent Baridon

 

Troisième partie - Au regard de la nation

  • Un majoritaire de guerre - Vincent Chambarlhac
  • Patrie et pédagogie : « L ’Art national » selon Rosenthal  - Neil McWilliam
  • Une tentation régionaliste ? -  Dominique Jarrassé
  • Le romantisme français : défense ou condamnation ? - Julie Ramos

 

Quatrième partie - Au regard de l’art

  • Rosenthal et l’Italie : l’historien de la Renaissance - Michela Passini
  • Le développement de la culture esthétique : cohérence et ambivalences d’une stratégie éditoriale - Laurent Houssais
  • Un collaborateur aux revues artistiques - Anne-Sophie Aguilar
  • Le musée selon Rosenthal - Francois de Vergnette
  • Le Musée des beaux-arts de Lyon sous Rosenthal et la politique culturelle municipale - Thomas Höpel
  • Le projet d’un « musée de sculpture » - Stéphane Paccoud
  • Rosenthal et les arts décoratifs au Musée des beaux-arts de Lyon - Salima Hellal

 

Liste des contributeurs

Index

Imprimer Credits Plan du site Contact Imprimer

 

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Credits Plug-ins