27 et 28 mai 2021 - uB


Colloque :
Autodromes et circuits : infrastructures des mondes automobiles (XIXe-XXIe siècles)


Organisation : Benoît Caritey, François Jarrige et Hervé Marchal (LIR3S UMR 7366 CNRS-uB)

 

[Organisé par le LIR3S UMR 7366 CNRS-uB et l’Institut universitaire de France]

 

Consignes sanitaires en vigueur :

  • Port du masque obligatoire, y compris pour l'orateur (pas de visière).
  • Gel hydro-alcoolique fourni par le LIR3S.
  • Liste d’émargement des participants (communicants et public) à fournir au secrétariat du LIR3S à l'issue de la manifestation.

 

 

Un circuit automobile est une installation sportive, permanente ou provisoire, en asphalte, en terre ou en glace, aménagée pour accueillir des compétitions automobiles de vitesse ou d’endurance. Apparu au tournant des XIXe et XXe siècles, ce type d’infrastructure s’est ensuite répandu en suscitant de nombreux débats. Les circuits quadrillent désormais le territoire, mais ils demeurent très mal connus, il est difficile de savoir combien il en existe et leur définition même demeure floue. Les quelques ouvrages qui leur sont dédiés – généralement rédigés par des passionnés de sports mécaniques – se limitent pour l’essentiel à des récits célébrant l’épopée automobile et sportive. Nous proposons à travers ce colloque d’explorer ces infrastructures matérielles au moyen des sciences sociales et de l’histoire. Il s’agit de penser leur généalogie, les dynamiques sociales, politiques et culturelles dont elles procèdent. En bref, à l’heure du changement climatique global et des crises énergétiques, l’objet de ce projet de recherche est d’éclairer la genèse de l’automobile et de son monde à partir de la matérialité des infrastructures qui ont rendu possible le déploiement des compétitions automobiles.

Si l’histoire et la sociologie de l’automobile se sont beaucoup développées ces dernières années, l’étude des infrastructures qui accompagnent son essor – qu’il s’agisse des infrastructures du quotidien (routes et autoroutes, parkings et stations-services, etc.) qui modèlent et façonnent les paysages du XXe siècle ou des circuits automobiles – reste à poursuivre. L’objectif de cette rencontre est donc de contribuer à l’histoire et à la sociologie des mondes automobiles – envisagés à la fois comme un ensemble d’objets techniques, d’infrastructures matérielles, mais aussi comme un ensemble diversifié d’acteurs et d’imaginaires – de la fin du XIXe siècle à nos jours. Pistes et circuits dédiés à la compétition automobile ne représentent certes qu’un aspect réduit du nouvel écosystème automobile qui s’installe peu à peu au cours du XXe siècle, mais l’étude de la généalogie de cet équipement, des débats qui accompagnent son implantation et des usages sociaux qu’il façonne, peut éclairer l’avènement de notre modernité automobile, comme ses ambivalences et ses impasses. Qu’il s’agisse des nuisances sonores ou des pollutions locales, le circuit automobile est devenu un enjeu de controverses et de polémiques socio-environnementales qui mérite d’être exploré au prisme des réflexions des sciences sociales contemporaines, alors que des débats sur la civilisation de l’après-automobile émergent.

 

      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche
"Sociétés, Sensibilités, Soin"
UMR 7366 CNRS-uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil