Manifestion reportée aux 23-24 novembre 2020

 

2-3 avril 2020 – uB – Forum des savoirs de la MSH de Dijon
(accès/informations pratiques ici)


Colloque :
 L’esthétique environnementale entre Orient et Occident

Organisation : Jean-Claude Gens (LIR3S, UMR 7366 CNRS-uB)

 

 

Dans le prolongement de la journée d’étude Lectures croisées des théories et des pratiques du corps – Orient et Occident et du colloque Les frontières du vivant et du non-vivant et l’unité de la nature. Lectures croisées Orient-Occident, respectivement consacrés à la question de notre corporéité et aux frontières du vivant entre Orient et Occident, qui interrogeaient notre inscription corporelle dans la nature puis les limites de ce que nous qualifions de vivant dans cette nature, le troisième volet sera consacré à l’importance de la dimension sensible, c’est-à-dire esthétique, de notre relation à la nature.

En d’autres termes, la question est de savoir dans quelle mesure l’appréhension sensible, esthétique, est décisive pour transformer la manière dont nous nous percevons dans cette nature et dont nous nous comportons à son égard. L’une des figures les plus célèbres de l’écologie du siècle dernier, Aldo Leopold avançait en ce sens : « Une chose est juste lorsqu’elle tend à préserver l’intégrité, la stabilité et la beauté de la communauté biotique. Elle est injuste lorsqu’elle tend à l’inverse » .

Mais il va sans dire que l’œuvre d’art ou, plus largement, les pratiques artistiques sont également un vecteur potentiel de cette transformation de notre perception et de notre comportement et plus largement de notre manière d’habiter le monde.

 

 

Programme

[Les communications en anglais seront traduites en français]

 

 

2 avril 2020

 

  • 9 h 45 – Accueil des participants

 

  • 10 h 00 – Ouverture du colloque

 

Présidence : Martine Clouzot

  • 10 h 15 – Kuan-Min Huang (Academia Sinica Taïpeh) :
    Vitalité et Lieu : éléments ontologiques du paysage

  • 11 h 15 – Jean-Philippe Pierron (LIR3S, UMR 7366 CNRS-uB) :
    L’écobiographie : une approche sensible de la nature. Relire Aldo Leopold

     

 

 

Présidence : Jean-Yves Charabouska

  • 14 h 00 – Elisabeth Caron (DO ostéopathe - Oregon) :
    [Titre à préciser]

  • 15 h 00 – Emmanuel Roche (DO ostéopathe – SOFA - Dijon) :
    La médecine ostéopathique, une confiance et un émerveillement devant la vie, la nature et ses lois

 

Pause

  • 16 h 15 – John Lewis (DO ostéopathe - Bangor, Gwynedd – Pays de Galles) :
    A. T. Still: Osteopathy is Nature

  • 17 h 15 – Susan Stuart (Université de Glasgow) :
    Enkinaesthesia: the basis for aesthetic and moral integrity, stability and beauty


 

3 avril 2020

 


Présidence : Liza Japelj Carone

  • 10 h 00 – Kwok-ying Lau (Chinese University of Hong Kong) :
    Du rétablissement de l'idée de la nature intuitive à l'esthétique de la terre

  • 11 h 00 – Dandan Jiang (Jiatong University – Shanghai) :
    Réflexions interculturelles sur la communication et la résonance : du point de vue de l'esthétique environnementale

     

 

 

Présidence : Pierre Guislain

  • 14 h 00 – Brigitte Bercoff (Université de Bourgogne) :
    La dimension esthétique de quelques retours à la nature (à propos de H. D. Thoreau)

  • 15 h 00 – Estelle Zhong Mengual (Sciences Po – Paris) :
    L’illisibilité du paysage

 

Pause

  • 16 h 15 – Gérald Hess (Université de Lausanne) :
    Une interprétation esthétique du soi écologique

  • 17 h 15 – Marco Pogacnik (Artiste Unesco pour la paix, Slovénie) :
    How to heal Nature through Cosmograms ? [Comment soigner la nature à travers des cosmogrammes ?]




      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche
"Sociétés, Sensibilités, Soin"
UMR 7366 CNRS-uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil