11 avril 2019 – uB – 2 bd Gabriel – Salle 319 (3e étage du bâtiment droit)
de 14 h. à 17 h. (accès/informations pratiques ici)


Séminaire de l'atelier « Penser la/les transition(s) » :
Êtres de transition dans les socialismes
du premier XIXe siècle


 

Beaucoup d’êtres à première vue étranges circulent pendant la première moitié du XIXe siècle dans nombre d’écrits socialistes – chez Charles Fourier et certains de celles-ceux qui se réclament de ses idées, ou bien chez l’abbé Constant, ou bien encore chez Jean-Baptiste de Tourreil. Certains sont dotés de corps hybrides, mixtes, situés dans un insaisissable entre-deux, en décalage avec les lignes de partage rationnelles et sensibles qui charpentent l’ordre social. D’autres (ou les mêmes) se livrent à des pratiques qui défient les règles en vigueur dans la France de l’Empire, de la Restauration, de la monarchie de Juillet. On peut les considérer comme des êtres de transition. On cherchera à comprendre quels liens sociaux ils sont capables de tisser, quels mouvements ils rendent possibles, et ce qu’ils représentent dans le travail de sape mené alors par les socialistes.

 

Intervenants

 

  • Maude Antoine (doctorante EHESS - CRH)
  • Patrick Samzun (docteur en littérature française, enseigne la philosophie au lycée Marcel Sembat de Vénissieux)
  • Thomas Bouchet (Université de Lausanne)

 

 

Toutes les séances du séminaire 2018-2019 ici

      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil