21 mars 2019 - uB – 2 bd Gabriel – Salle 319 (3e étage du bâtiment droit) de 14 h. à 18 h. (accès/informations pratiques ici)


Transversales : Journée d'étude doctorale du CGC :
Dispositifs et modalités
de l’expertise



Organisateurs : Myriam Borel (doctorante en sociologie, CGC UMR CNRS uB 7366) et Lucas Le Texier (doctorant en histoire, CGC UMR CNRS uB 7366)

 

 

La notion de dispositif, théorisée par Foucault pour désigner des modes de gouvernement de l’action, désigne un ensemble d’institutions ou de techniques, d’aménagements, d’architectures, de décisions réglementaires, de lois ou de mesures administratives qui visent à instaurer des rapports de force. Giorgio Agamben y voit « tout ce qui a, d’une manière ou d’une autre, la capacité de capturer, d’orienter, de déterminer, d’intercepter, de modeler, de contrôler et d’assurer les gestes, les conduites, les opinions et les discours des êtres vivants » (Giorgio Agamben, 2014). Au-delà du seul champ philosophique où elle a été longtemps cantonnée, cette notion de dispositif interroge l’ensemble des sciences sociales. Par ailleurs, l’expertise renvoie communément à une compétence reconnue par des pairs et par des institutions ; les politistes l’entendent plus généralement comme une mise en œuvre de plusieurs ensembles de savoirs (le plus souvent scientifiques), pour diagnostiquer ou réguler des risques dans un processus de décision politique.

Nous posons l’hypothèse première que ce sont les dispositifs (de toute nature : technique, juridique, administratif, etc.) qui permettent de stabiliser la position d’expertise dans d’autres sphères sociales et d’autres champs que celui de l’action publique. Envisageant l’expertise plutôt comme un état provisoire, occupée de manière incertaine et faisant apparaître des tensions entre des pratiques, des objets et des personnes qui lui résistent (Jean-Yves Trepos, 1996), nous invitons les doctorants, pour cette demi-journée du séminaire « Transversales », à réfléchir à ce que l’articulation de ces notions d’expertise et de dispositif peut avoir d’éclairant dans le cadre de leurs travaux en SHS.

Thématiques abordées :

  • Fabrique des dispositifs et de l’expertise ;
  • Pratiques et usagers de l’« amateur » et de l’« expert » ;
  • Légitimités et approches critiques des dispositifs dans l’expertise.


      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil