29 novembre 2018 – uB – 2 bd Gabriel – Salle 319 (3e étage du bâtiment droit)
de 14 h. à 17 h. (accès/informations pratiques ici)


Séminaire de l'atelier « Penser la/les transition(s) » :
Critique de l'agriculture urbaine

L'agriculture urbaine a signé un retour en force au début du XXIe siècle. On la croyait disparue, sacrifiée sur l’autel du progrès et de la modernité, engloutie sous le béton et le bitume, mais elle revient à la conquête de nos rues et nos quartiers, de manière aussi inattendue que fulgurante. Rien ne semble pouvoir arrêter son développement, d’autant qu’elle se retrouve à présent parée de toutes les vertus, sommée de répondre quasiment à elle seule aux maux de nos cités, et promu en outil fondamental des politiques de transition écologique. Environnement, lutte contre le changement climatique, autonomie alimentaire, emploi, lien social, santé : cultiver en ville mobilise désormais tous les secteurs et acteurs urbains, à commencer par les élus locaux. Ces derniers, en faisant aujourd’hui de l’agriculture urbaine un instrument d’aménagement et de communication, ont d’ailleurs largement contribué à son nouvel essor. À travers la présentation de divers terrains concrets, cette séance s'attachera à présenter les promesses et ambiguïtés de l'agriculture urbaine, le champ des possibles dont elle est porteuse pour expérimenter une justice sociale et environnementale, mais aussi les profondes ambiguïtés qui traversent ces expériences.

 

Intervenants

 

  • Antoine Lagneau (coordonnateur de l’Observatoire régional d'Ile-de-France de l’agriculture urbaine et de la biodiversité)

  • Flaminia Paddeu (maître de conférences, Université Paris 13)

 

 

Toutes les séances du séminaire 2018-2019 ici


      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil