14 novembre 2014 - 9 h 30 - 18 h. - Amphithéâtre de la MSH de Dijon (plan d'accès ici)

Journée d'études : Henri Drouot, l'historien et la cité

Organisateurs : Vincent Chambarlhac, Dominique Le Page, Alain Rauwel

 

Après une première journée d’études consacrée à l’œuvre de Henri Drouot (1886-1955) en tant qu’historien du XVIe siècle, la seconde journée s’intéressera à l’action culturelle qu’il a menée en Bourgogne dans la première moitié du XXe siècle et au regard qu’il a porté sur les événements de son temps. On y évoquera sa conception du régionalisme à une période où la France réfléchissait déjà à la réforme territoriale ; on y présentera l’action qu’il a menée en tant que fondateur et premier directeur des Annales de Bourgogne et au sein de l’Académie de Dijon ainsi qu’à sa contribution à la mise en valeur et à la défense du patrimoine architectural et artistique bourguignon. Combattant de 1914 à 1918, mobilisé encore brièvement en 1939-1940, Henri Drouot a laissé pour la Grande Guerre une correspondance et des carnets et, pour la seconde, un Journal de Dijon sous l’occupation (EUD, 1998). Ces documents, d’un grand intérêt, feront l’objet d’une analyse à la lumière des recherches récentes sur les deux conflits mondiaux et d’une comparaison avec d’autres témoignages dont, pour la période 1939-1945, le Journal de Vézelay de Romain Rolland.

 

Programme

 

  • Dominique Le Page (Université de Bourgogne) : Henri Drouot et le régionalisme
    [33'14]

  • Vincent Chambarlhac (Université de Bourgogne) : Henri Drouot et la question du folklore
    [23'40]

  • Alain Rauwel (Université de Bourgogne) : Henri Drouot et le renouveau de la vie académique après 1918
    [32'34]

  • Bertrand Tillier (Université de Bourgogne) : Henri Drouot, historien et critique d’art
    [24'20]

 

 

  • Edouard Bouyé (Archives départementales Côte-d’Or), Henri Drouot à l’épreuve du feu (1914-1918)
    [28'16]

  • Jean Vigreux (Université de Bourgogne) : Le journal de guerre d’Henri Drouot (1939-1944)
    [30'27]

  • Philippe Poirrier (Université de Bourgogne) : « Dijon, ville ouverte », juin 1940 : le témoignage d'Henri Drouot
    [39'23]

  • Jean Lacoste (philosophe et germaniste), Dijon sous l'occupation vue par Romain Rolland
    [36'05]

  • Jean-Claude Daumas (Université de Franche-Comté) : Conclusions
    [14'29]

      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Centre Georges Chevrier - Sociétés et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil