Séminaire - Terroir, typicité et qualité : représentations, usages professionnels et réalités scientifiques

4 avril 2007 - Séance co-organisée avec la Chaire UNESCO, Vin et culture

Il s'agira lors de cette journée de confronter diverses perceptions contemporaines du terroir du rôle qu'il joue dans la typicité et la qualité des vins. Entre représentations, marketing, définitions professionnelles ou scientifiques, les thèmes du terroir et de la qualité prennent des dimensions très variées selon les échelles et les espaces étudiés. Nous nous attacherons ainsi à décrypter ces visions et pratiques des terroirs parfois complémentaires, interdépendantes, ou encore totalement déconnectés les unes des autres. Aussi, nous appuierons nous dans un premier temps notre réflexion sur les résultats d'entretiens censés appréhender les formes de représentations historiques et sociales marquant les mondes contemporains de la vigne et du vin autour des notions de terroir et de qualité, entretiens organisés à la fois en Bourgogne et en Aquitaine. Les représentations engendrant parfois des phénomènes de stratégies marketing ou de définitions commerciales de la qualité, nous aborderons, à travers les exemples du Cognac et de la grande distribution, des phénomènes d'identification et de diffusion des notions de terroir et de qualité.

Enfin, nous croiserons ces regards et études avec les travaux de climatologues et ampélographes qui évoqueront leurs définitions scientifiques du terroir et de l'éventuelle qualité qu'il confère en fonction des deux paramètres que sont la plante et le climat attaché aux espaces analysés.

Cette approche pluridisciplinaire nous paraît ainsi essentielle puisqu'elle établit pour une part certaines formes et définitions prises par le terroir aujourd'hui. Elle Une fois ces informations rassemblées et traitées, cette étude aura pour objet d'apprécier les modes de construction, de réification et d'ancrage de ces représentations. La compréhension de ces phénomènes devra s'efforcer de passer par une lecture attentive des dimensions spatiales, idéologiques, juridiques, politiques, commerciales ou techniques qu'ils convoquent et ce, à travers la période longue du XIX et XIXe siècles. Cet espace chronologique apparaît comme un temps privilégié pour l'étude de la construction des représentations et pour l'analyse associée des processus de patrimonialisation des terroirs/territoires. Les nombreuses ruptures et crises et les conflits traversant les mondes viticoles durant ces deux siècles initient en effet d'importantes mutations et génèrent ainsi de nouveaux discours et de nouvelles normes propres à ces espaces.

 

Intervenants

Autour de la séance...

      CreditsPlan du siteContactImprimer Accueil

Centre Georges Chevrier - Savoirs : normes et sensibilités
UMR 7366 - CNRS uB

Imprimer Contact Plan du site Crédits Plug-ins Accueil